En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Etudier à l'étranger

Envie d’explorer de nouveaux horizons ? Partir étudier à l’étranger est un bon moyen de découvrir un nouveau mode de vie, de nouvelles cultures et d’améliorer ses langues étrangères ! De nombreux dispositifs existent à Nantes pour vous aider à préparer au mieux vos études à l’étranger.

 

Quelques données

Chaque année, environ 5000 étudiants étrangers viennent étudier à Nantes. Si eux le peuvent, vous aussi ! 1300 étudiants Nantais sautent ainsi le pas tous les ans, pour un stage ou des cours dans le cadre de leur formation.
L’Université de Nantes et plus globalement les établissements nantais d’enseignement supérieur ont établi des stratégies internationales visant à renforcer les échanges internationaux et encourager la mobilité entrante et sortante des étudiants et des chercheurs.

 

Les programmes et associations

Les dispositifs spéciaux vous aident et facilitent votre mobilité dans le cadre de vos études. Le programme Erasmus + Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre vous permet de partir étudier en Europe de 3  à 12 mois à partir de votre 2e année de licence.
L’association ESN-Autour du Monde Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre (Erasmus Student Network) a pour objectif de favoriser l’accueil et l’intégration des étudiants internationaux à Nantes grâce à des activités et des événements variés.
Ces organismes sont là pour vous aider à organiser et gérer au mieux votre voyage !

 

Prévoir sa mobilité

Partir étudier à l’étranger, c’est une aventure excitante et enrichissante. Pour qu’elle se déroule correctement, il faut la préparer. Plusieurs étapes sont essentielles : la première étant de choisir sa destination, prendre contact avec le responsable de son département d’études pour étudier votre projet et se rendre aux réunions d’informations. Une fois cette première étape franchie, il vous faudra préparer votre dossier administratif, penser à votre santé en prévoyant votre couverture maladie, l’assurance rapatriement et mettre à jour vos vaccins. Enfin les préparatifs indispensables : avoir son passeport à jour et sa demande de visa si besoin, prendre ses billets de train ou d’avion et régler les questions pratiques de vie quotidienne telles que l’argent et le téléphone. N’oubliez pas de faire une remise à niveau dans la langue du pays où vous vous rendez si vous en avez besoin, cela facilitera vos échanges dès votre arrivée !

 

Les aides financières

Afin de réaliser votre projet de mobilité, des aides financières vous soutiennent. Les allocations Erasmus-études et Erasmus-stage vous proposent une aide mensuelle allant de 160 € à 370 € par mois. Pour les boursiers, l’allocation à la mobilité internationale verse de 100 €  à 400 € prioritairement aux étudiants dont l’échelon est le plus élevé et qui n’ont pas d’autre soutien. Et si l’on n’est pas boursier ? L’allocation Jules Verne de l’Université de Nantes aide ceux qui n’ont aucun autre soutien financier.
Et parce que les institutions favorisent la mobilité des jeunes, la bourse Envoléo Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre de la région des Pays de la Loire apporte son aide de 1000 €  à 2000 € aux étudiants sélectionnés sur dossier. La Ville de Nantes a mis en place la bourse CLAP « jeunes nantais à l’international » pour les jeunes porteurs de projets.

 

 

1300
étudiants nantais à l'étranger
5000
étudiants étrangers à Nantes

Sites de la communauté
Publications