En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

100 ans de jazz à Nantes !

 avec Philippe Hervouet sur le jazz à Nantes, il y a eu un petit court-circuitage. Il a fait lui-même la sélection des photos et a voulu les déposer à la Direction de la com hier. Il est arrivé trop tard et du coup, a transmis sa clé usb à Jean-Louis Jossique qui doit te la transmettre dans la journée.

Pour assurer le coup, vu qu'il partait ajh et pour toute la semaine prochaine, je suis repassé chez lui cematin récupérer d'autres photos qu'il n'avait peut-être pas mis sur sa clé.

Je la clé usb en début d'après-midi.

Dessus j'ai :

- Jim Europe devant Graslin  pour illustrer les débuts du jazz à Nantes.
- Un des orchestres qui jouait à Nantes dans les années 30 : "Le Jazz Chante Clair", à la salle Verneau, au Plessis Gautron à Chantenay.
- Joséphine Baker, qui est passé à Graslin en 1934.
- Le Sydney Hot  Band en 1941, l'un des premiers orchestres de jazz amateur à Nantes.
- Les membres du Hot Club de Nantes fondé en septembre 1954 entourant Sidney Bechet lors de sa venue en 1957. De gauche à droite : Dominique Georget, Sidney Bechet, Henri Landreau et Roger Roiland.
- Marie-Annick, Alain et Philippe Jalladeau au Continental pour illustrer la grande époque du Cercle Nantais du jazz.

Philippe Hervouet a tenu à ajouter la photo de Dee Dee, entourée d'Archi Shepp (à  g.) et  Horace Parlan(à d.) pour illustrer le jazz contemporain.

Vous aurez donc le choix pour l'illustration... !

Si 5 doivent être retenues, je pense qu'il faudrait mettre Jim Europe, le jazz à Chantenay, le sydney hot band, le hot club avec Sidney Bechet, et retrouver une belle photo des Rendez-vous de l'Erdre.
Café des sciences *** Local Caption *** ATTENTION ARCHIVES PH HERVOUET
Philippe  Hervouet pour le papier historique sur le jazz à Nantes 

Son contact : 06 09 95 22 42.
philhervouet@wanadoo.fr

Le 12 février 1918, l’orchestre militaire du 15ème régiment de la Garde nationale de New-York donnait au théâtre Graslin le premier concert de jazz sur le sol européen. 

Le saviez-vous ? C’est au théâtre Graslin qu’a été donné le tout premier concert de jazz en Europe, et ce par un orchestre militaire dirigé par James Reese Europe. Musicien, arrangeur, compositeur, il participe à la Première Guerre mondiale dans le 369ème régiment d’infanterie, surnommé les « Harlem Hellfighters » Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre, et son orchestre. On l’appelle alors le « jazz king » aux États-Unis. Pour mémoire, cette unité est nommée jusqu'en mars 1918, 15ème régiment de la Garde nationale de New York. Composée de Noirs Américains, elle s’illustre au combat sur le Front des tranchées pendant la Première Guerre mondiale.

[Vidéo] Qui était James Reese Europe ?

Le 12 février 1918, le lieutenant James Reese Europe et son orchestre donnent un concert sur les marches du théâtre Graslin : c’est le tout premier concert de jazz en Europe !   

100 ans après, tout au long du mois de février, Nantes jazz Action commémore cet événement avec plusieurs concerts au Pannonica, une exposition « 100 ans de jazz » et une journée de conférence à l’espace Cosmopolis. Et le 12 février, un grand concert Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre est organisé au Théâtre Graslin où les partitions d’époques seront rejouées avec des arrangements modernes par des orchestres contemporains. Alban Darche Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre interprète à cette occasion l’intégralité du concert du 12 février 1918 via une relecture musicale contemporaine.  

En savoir plus :

Mis à jour le 7 février 2018